+32 4 227 76 74

Situation sanitaire - Dernières nouvelles

Vous avez vraisemblablement été nombreux à suivre les conférences de presse consécutives aux deux dernières séances du Conseil National de Sécurité des 17 et 24 avril derniers.

Comme moi, vous aurez constaté qu'en ce qui concerne le sport, rien n'a été précisé.

Certes, certaines dates nous ont été jetées en pâture, concernant le dé-confinement personnel, la réouverture des magasins ou des écoles, ou encore les visites familiales.

Malheureusement, aucun renseignement concret quant aux différents sports pouvant être pratiqués, aucune modalité, aucune prognose...

Si nous n'avons pas communiqué plus tôt vers vous, c'est que nous espérions à chaque fois pouvoir vous apporter des éléments concrets, mais en vain.

Contrairement à ce que j'ai pu lire, la F.B.F.P. reste en contact permanent avec les instances officielles et je rappelle que, même si Sciensano est un organisme agréé par l'Etat, et que certains, à leur libre choix, prennent l'initiative de s'adresser à eux directement, notre seul interlocuteur reste notre ministère de tutelle, à savoir le Ministère des Sports de la Fédération Wallonie-Bruxelles, dirigé par Mme la Ministre Valérie Glatigny, avec lequel nous restons en contact, ainsi qu'avec l'A.I.S.F., l'association inter-fédérale du sport francophone.

Et que seules les instructions émanant de ce ministère aura un caractère officiel.

A cet effet, la Ministre Valérie Glatigny a tenu une réunion (par vidéo conférence) hier le 27.04.2020 à 15h00, regroupant tous les représentants des fédérations sportives francophones.

Il va de soi qu'avec plus de 100 fédérations présentes, il n'a pas été possible de poser, en direct, nos questions quant à notre discipline sportive.

Ces questions seront donc, à sa demande, transmise à la Ministre qui les soumettra au groupe d'expert afin qu'ils y apportent des réponses.

Toutefois, il nous apparaît évident qu'en matière de dé-confinement en matière de sport, les experts sont unanimes quant à considérer comme mesure phare, la distanciation sociale.

Je comprends dès lors que certaines fédérations sportives espèrent reprendre leurs activités au plus tôt dans certaines disciplines (tennis, paddel, kayak, moto-cross, etc...) mais il s'agit évidemment de sports qui se pratiquent en 'individuel' voire à deux et avec une possibilité de respecter cette distanciation sociale.  Et encore.... jouer au tennis, oui, mais à deux personnes, sans buvettes, sans vestiares et éventuellement à quatre, si deux personnes habitent sous le même toît...

Il va de soi qu'en ce qui concerne notre activité sportive, je crains fort qu'à l'exception de matchs isolés en 'tête à tête' avec respect des distances de sécurité, nous ne soyons pas autorisés à pratiquer en groupe ou à organiser un tournoi.

Pour combien de temps ?  Nous n'en savons rien, et je suis intimement persuadé que personne ne peut répondre à cette question aujourd'hui.  

Cela dépendra de l'évolution de l'épidémie, de l'importance de cette fameuse 'deuxième vague' que tous les experts semblent craindre fortement, etc...

A titre d'exemple, vous n'ignorez pas que les 24 bourgmestres de l'arrondissement de Liège ont décidé d'interdire tout événement jusqu'au 30 septembre 2020.

Au niveau international, les manifestations déja reportées au mois d'octobre 2020 risquent fortement malgré tout d'être annulées (décisions au mois de juin).

Vous le voyez, nous sommes dans l'expectative la plus complète.

J'aimerais vous apporter des infos précises, mais j'en suis aujourd'hui incapable.

A l'heure actuelle, nous attendons le retour de notre Ministre des Sports suite aux questions qui seront transmises à son cabinet dans le courant de cette semaine.

Ces réponses nous ont été promises pour la fin de la semaine prochaine.

Nous ne manquerons pas de communiquer les éléments qui nous ont été transmis.

Dans l'attente, prenez soin de vous et de vos proches.

Jean-Luc Melleker
Président Fédéral FBFP